Page d"accueil              Archives

Dannemarie le 17 juin 2007

Extraits des paroles de Père Claude Muslin, directeur du Grand Séminaire de Strasbourg

« C’est d’abord un homme qui a reçu de Dieu une vocation sainte, non à cause de ses mérites personnelles mais par pure grâce… chaque prêtre porte quelque part une souffrance cachée mais immense : celle de se dire qu’il a, par ses limites, peut-être éloigné de la foi telle ou telle personne. »

L’essentiel de cette troisième mission je la résume donc dans le fait que la seule perfection est celle de la charité, qu’elle ne consiste pas à faire de grandes et belles choses, mais à faire les choses, mêmes petites, avec grandeur et beauté.

Le soir, il s’agit de s’interroger non pas sur  ce que j’ai fait, mais sur qui ai-je aimé aujourd’hui ». >> lire plus

DIAPORAMA

Cliquez sur le carré gris pour ouvrir le fichier en mode plein écran, il en va de même pour revenir en mode normal.