Eglise de Ballersdorf

Eglise de Ballersdorf
Eglise de Ballersdorf

Eglise Saint-Jean-l'Evangéliste

 

L'église de style néo-gothique, en forme de croix latine se compose d' une nef, d' un chevet à trois pans et d' un clocher dans-oeuvre. La nef comprend trois vaisseaux à 5 travées extérieures, la travée incluant le clocher dans-oeuvre étant séparée de la nef. Le choeur compte deux travées. L' ornementation extérieure réside essentiellement sur la façade sud, mettant en valeur le clocher dans-oeuvre couronné d' une flèche octogonale.

 

Une église avait été construite au même emplacement en 1769, au choeur orienté. La nouvelle église construite sur les plans de Wilhelm von Tugginer de 1878 à 1881 s' élève le long de la route principale, le clocher-porche étant en perspective de la rue depuis le sud. L' ensemble est bien conservé et présente une grande homogénéité, tant architecturale que mobilière.

Chapelle Saint-Martin

La chapelle actuelle serait le dernier vestige d'un village disparu Mettersdorf, dont le toponyme serait une altération de "Martinsdorf". Le vocable Saint-Martin plaiderait en faveur d'une telle hypothèse. Les éléments subsistants (notamment les remplages des fenêtres) permettent de proposer plusieurs périodes de construction : la fenêtre axiale pourrait être datée du 14e siècle, les fenêtres de la nef du milieu du 16e siècle, ainsi que l'encadrement de la porte. Des modifications ont été apportées par la suite : la chapelle est consacrée une nouvelle fois en 1747, soit après une restauration, soit après un réaménagement des autels. Après la guerre de 1914-18, elle est restaurée en 1926, puis en 1951-1952. Il ne reste rien de la maison de l'ermite cité au 18e siècle.

 

La chapelle orientée, se compose d'une nef rectangulaire, d'un chevet à trois pans auquel est accolée, du côté nord, la sacristie. La nef est éclairée de deux baies à remplages, situées dans la partie orientale. Le chœur est éclairé de trois baies, la baie axiale en arc brisé à redents, les baies latérales plus larges. La sacristie est percée d'une fenêtre étroite en plein cintre et munie d'un lavabo avec écoulement extérieur. Le portail à chambranle mouluré, simple, s'ouvre sur le gouttereau sud. Le plafond de la nef est décoré d'une peinture par Armand Jaegy, représentant la Charité de saint Martin.

 

Ballersdorf en 1907...